Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 août 2013 5 16 /08 /août /2013 16:59

Article du journal Le Point du 16 août 2013 :

Les hippies et notre Premier ministre vont être peinés d'apprendre la nouvelle. Volkswagen a décidé de tirer un trait sur la carrière soixantenaire du Combi, l'ancêtre du monospace. À vrai dire, beaucoup croyaient qu'il était déjà mort et enterré, mais, très conservateurs, les marchés d'Amérique du Sud pouvaient encore l'acheter neuf. Il était en effet produit au Brésil, dans l'usine São Bernardo do Campo (État de São Paulo) qui va cesser l'activité en lançant une édition spéciale de 600 exemplaires. Prix affiché : 85 000 reais (soit 28 500 euros), une petite fortune pour ce qui n'était à la base qu'un utilitaire un peu rustre aux moeurs adoucies.

Simplement, il est devenu dans les années hippies la voiture fétiche des Américains et le symbole roulant du "peace and love". Ramené comme la Coccinelle par les GI en mission en Allemagne, il a survécu à cette image californienne et connu de nombreux usages en Europe, notamment comme camping-car. Jean-Marc Ayrault et toute une confrérie d'enseignants ont sillonné les routes durant leurs très grandes vacances au volant de cet engin rustique, solide, et illustrant "l'achat malin" bien avant Dacia. 

Il était né pourtant beaucoup plus tôt, en 1950, de manière fortuite. C'est un bricolage d'ouvriers de Volkswagen qui allait attirer l'attention. Ceux-ci voulaient transporter des charges aisément et avaient, pour cela, transformé une Coccinelle . Ce montage improvisé allait remonter jusqu'à la direction qui décidait aussitôt d'en faire un véhicule utilitaire inscrit au catalogue....

articleCombi

Une petite larme, Damien ?

Partager cet article

Repost 0
Published by ruedugravier
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Pages